Sculptures Clodoul

 

                   Étapes de la sculpture spontanée

 

Étapes de la sculpture spontanée

  • Début de sculpture.

  • L'image que vous voyez ci-haut est une partie d'une poutre de grange ancestrale nettoyée à la rectifieuse
  •  ¨buffer¨. C'est la première étape dans la préparation de la pièce de bois.

  • Deuxième étape, accentuer les craquelures en les agrandissant à l'aide d'un exacto ou d'un outil rotatif
  •  muni d'une mèche très acérée. Si la pièce est énorme j'utilise la scie à chaîne. Le but de cet exercice est
  •  d'éliminer toute craque. Prononcer également les défauts tels que bosses, trous, noeuds, etc.

  • La troisième étape est celle de la création en tant que tel. L'observation des couleurs et des formes et
  •  lignes est le point de départ pour sculpter de façon spontanée. À l'aide d'un outil rotatif je commence à
  •  définir des zones qui ressortent le plus. Ca peut être n'importe quelle forme. Il n`y a pas de règle
  •  prédéfinie. Ce que je vois j'essaie de lui donner vie. Au fur et à mesure les différents éléments se
  •  rejoingnent pour former un tout.

        Lorsque la pièce de bois est sculptée dans sa totalité la quatrième étape commence. Celle-ci consiste à

        mettre de la couleur pour définir et faire ressortir chaque élément. Les couleurs doivent s'harmoniser

        pour donner un effet des plus agréable. C'est tout de même une question de goût personnel.

 

        Cinquième et dernière étape, le vernissage. Tout vernis peut faire l'affaire. Une couche d'epoxy donne

        un aspect très luisant et protège davantage la pièce de bois. Parfois il est préférable de l'utiliser

        parcimonieusement pour faire ressortir un élément en particulier.